• MESSAGE DE L'ADMINISTRATION D'ENCREUSE.NET
  •  
    Le décor d'Hiver est en place. Pensez à vider le cache de votre navigateur (touches "ctrl + F5" de votre clavier) pour un affichage optimal du forum.
     

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Postez ici tous vos sujets sur les ouvrages qui parlent de la Creuse
Répondre
Avatar du membre
framboise
VIP
VIP
Messages : 2713
Enregistré le : vendredi 30 janvier 2009 12:19

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Message par framboise » samedi 13 mars 2010 11:00

Un excellent livre qui parle de la dure vie des maçons creusois "montés " à Paris au 19° siècle pour essayer de gagner de quoi survivre ..

Quelques phrases en patois non traduites en français, seul regret pour moi qui ne lis pas le patois..

Beau regard de la part de Coulonges sur les personnages, la campagne et la vie ...



< Pour voir cette image, vous devez être enregistré et connecté >
Le nuage le plus noir a toujours un ourlet de lumière ...

Avatar du membre
stone23
Administrateur du Forum
Administrateur du Forum
Messages : 5473
Enregistré le : lundi 22 janvier 2007 23:03

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Message par stone23 » samedi 13 mars 2010 15:09

framboise a écrit :Quelques phrases en patois non traduites en français, seul regret pour moi qui ne lis pas le patois..

Beau regard de la part de Coulonges sur les personnages, la campagne et la vie ...

Il serait peut-être intéressant de scanner ou de retranscrire dans le salon "Le Patois Creusois" ces quelques phrases afin que nos "spécialistes" puissent te dire ce qu'ils en pensent et t'éclairer sur le ujet. :wink:

Avatar du membre
framboise
VIP
VIP
Messages : 2713
Enregistré le : vendredi 30 janvier 2009 12:19

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Message par framboise » samedi 13 mars 2010 15:31

Tu as raison Stone ..

Zut , je suis presque à la fin du bouquin et n'ai pas noté au fur et à mesure les phrases en patois.. :roll:

Bon, d'accord ..je reprends depuis le début ma lecture !! :lol:

ps : merci pour avoir inséré la jaquette du livre dans mon message.
Le nuage le plus noir a toujours un ourlet de lumière ...

Avatar du membre
stone23
Administrateur du Forum
Administrateur du Forum
Messages : 5473
Enregistré le : lundi 22 janvier 2007 23:03

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Message par stone23 » samedi 13 mars 2010 19:18

C'est Joël qu'il faut remercier, pas moi... :D

Avatar du membre
framboise
VIP
VIP
Messages : 2713
Enregistré le : vendredi 30 janvier 2009 12:19

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Message par framboise » samedi 13 mars 2010 19:37

stone23 a écrit :C'est Joël qu'il faut remercier, pas moi... :D

Bon, alors merci Tonton Joel !!
Le nuage le plus noir a toujours un ourlet de lumière ...

Avatar du membre
joelausec
Décédé
Décédé
Messages : 9815
Enregistré le : mardi 21 juin 2005 17:21

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Message par joelausec » samedi 13 mars 2010 19:45

framboise a écrit :
stone23 a écrit :C'est Joël qu'il faut remercier, pas moi... :D

Bon, alors merci Tonton Joel !!

Zut alors, j'ai loupé mon exercice d'humilité de la journée, va falloir recommencer. :(

Tu m'as pas dit merci d'avoir monté le sujet en post-it. :mdr:

Avatar du membre
framboise
VIP
VIP
Messages : 2713
Enregistré le : vendredi 30 janvier 2009 12:19

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Message par framboise » samedi 13 mars 2010 19:54

Pfffff !! va falloir que j'aille acheter un tapis rouge demain et en plus c'est dimanche !! :roll:
Le nuage le plus noir a toujours un ourlet de lumière ...

Avatar du membre
chef_joseph
Vieux crouton
Vieux crouton
Messages : 8638
Enregistré le : dimanche 20 mai 2007 15:27

Les sabots de Paris de Georges Coulonges

Message par chef_joseph » dimanche 14 mars 2010 15:58

Georges Coulonges, né le 4 avril 1923 à Lacanau, mort le 12 juin 2003 à Pern, était un écrivain et un scénariste français.



Ecrivain aux talents multiples, Georges Coulonges fut d'abord auteur pour des chanteurs francophones réputés : Jean Ferrat, Nana Mouskouri, Marcel Amont…



Issu d'un milieu modeste, Georges Coulonges devient comédien après la Seconde Guerre mondiale, et assez vite, entre comme bruiteur à la radio, avant de devenir producteur d'émissions de variétés radiodiffusées. À la radio et sur scène, il est pendant quatre ans « le receveur Julien », un joyeux employé du tramway. En 1956, il « monte » à Paris pour écrire, notamment des chansons. En 1965, sa chanson Potemkine est déprogrammée de l'émission Têtes de bois et tendres années. Diverses personnalités s'insurgeront de cette censure de l'ORTF. Touche-à-tout très engagé socialement, Georges Coulonges a été résistant et membre du Parti communiste français (1964-1971).



Chansons :



* La Jeunesse (chanté par Ferrat)

* La Fête aux copains (chanté notamment par Ferrat, Juliette Gréco, Christine Sèvres)

* Potemkine (chanté par Ferrat)

* La Commune (chanté par Ferrat)

* Un Enfant quitte Paris (chanté par Ferrat)

* La Chanson des pipeaux (chanté par Isabelle Aubret)

* Le Goût de l'été (chanté par Isabelle Aubret)

* Les Artistes (chanté par Odile Ezdra)

* Le Nouveau Monde (chanté par Francesca Solleville)

* Maréchal, nous revoilà (chanté par Juliette Gréco)
" A bove ante, ab asino retro, a stulto undique caveto ! "

Répondre